LA THÉRAPIE DE GROUPE

 

La présence des autres, à la fois semblables et différents, danger et réconfort, donne une autre dimension à la psychothérapie et constitue un levier puissant de transformation pour celui qui entame une démarche psycho thérapeutique.

 

 

Le travail de groupe en thérapie psycho-corporelle est un espace protégé où nous explorons notre histoire personnelle en lien avec d'autres.Parfois en démarrant une thérapie, le consultant a la sensation qu'il est seul au monde à ressentir des difficultés de vie, des souffrances...Le groupe permet de découvrir les autres sous un regard nouveau et plus vrai.Oser nommer sa souffrance derrière le masque du social permet de développer plus de compassion envers les autres et aussi envers soi même.

 

Le travail en thérapie de groupe est très enrichissant et  peut ouvrir de nouveaux horizons, de nouveaux espaces, amener une nouvelle ouverture sur notre histoire de vie et peut aider le consultant à retrouver de l'autonomie, de la confiance en lui, une ouverture aux autres, sortir de ses enfermements et de retrouver gout à la vie.

 

Les membres de ce groupe sont à la fois acteurs de leur histoire et de celle des autres découvrant ainsi que leur histoire entre en résonance avec l'histoire des autres de façon souvent très forte. Le groupe est à la fois soutenant et confrontant ; ce travail favorise émergence de parties inconscientes de la personne.

 

C'est un espace privilégié et protégé; tout peut être dit dans un groupe mais tout ne peut être agi. Il n'y a pas de passages à l'acte et les membres s'engagent à respecter le secret.

 

Des liens forts peuvent se créer dans un groupe et celui ci deviendra un soutien important dans la vie de la personne.

 

Je propose un travail en groupe en complément d'un travail individuel. L'engagement se fait sur une année.

 

 

 

 En groupe je propose également d'expérimenter la pratique de la Rencontre avec la Nature Animale


 

 

RENCONTRE DE LA NATURE ANIMALE  (RNA)

 

 

 

OBJECTIF DE LA PRATIQUE RNA

 

1.       Développer une relation sensible avec son corps.

2.       lâcher prise et bouger en contact avec son ressenti.

3.       Prendre conscience de sa propre cuirasse corporelle en relation avec la grille des anneaux reichiens.

4.       accéder à des mouvements instinctifs liés à sa nature animale.

 

 

 Le RNA est une pratique qui donne la possibilité au sujet d’ouvrir une porte à l’intelligence de son corps et à son langage à travers les sensations corporelles, les gestes et mouvements involontaires, les émotions. Revenir au corps c’est revenir à soi-même, à sa propre réalité, à sa nature animale, à la mémoire de son expérience de vie et de son histoire. Le corps est porteur d’une mémoire.  Il est relié à la mémoire de notre origine, de notre culture et de notre nature la plus intime.

Le fondement de notre culture rationnelle, scientifique, cartésienne et chrétienne,  est basé sur le principe d’une séparation entre le corps et le mental, entre l’extérieur et l’intérieur, entre l’homme et la nature. Etymologiquement natura désigne l’ensemble  des éléments qui constituent le monde en soi et l’homme dans le monde, et pas seulement la nature et l’homme. Au niveau culturel nous vivons une sorte de dissociation vis-à-vis de tout ce qui est nature et donc vis-à-vis de nous même en notre propre nature[1].

 

Dans « l’ici et maintenant », quand je vous parle, je m’écoute et je  perçois en moi un tremblement qui a la forme d’un léger mouvement involontaire. Mon corps exprime mon état émotionnel en ce moment. Ce mouvement, ce tremblement, correspond à ma « nature animale » qui se manifeste « ici et maintenant ». Dans la vie quotidienne on peut se sentir gêné par un tremblement qui apparait tout d’un coup, et que généralement on essaye de contrôler, cacher ou contenir.

 

Tout ce qui se manifeste involontairement au niveau du corps n’appartient pas à notre culture mais plutôt à notre nature : trembler, bailler, transpirer, éternuer, etc… Ce  sont tous des mouvements involontaires du corps qui sont souvent contenus, contrôlés du fait de  l’éducation, du comportement social codifié.

 

Au coeur de la pratique du RNA, il y a la possibilité de "lacher prise", lacher le controle. Il n'y a pas de mouvements codés ou appris. Il s'agit de laisser venir la nature animale qui nous habite, c'est à dire laisser la place à nos instincts.

 

 

 
 

 

 
 

 



Stage de thérapie psycho corporelle